Les quatre règles pour la bonne conservation des fruits et légumes

Les quatre règles pour la bonne conservation des fruits et légumes

Il arrive un peu trop souvent que les fruits et les légumes perdent de leurs fraicheurs en moins de quelques jours. Ou encore que certains fruits murissent en un clin d’œil, donc trop vite. Pour prévenir cela, il est possible d’appliquer certaines astuces, qui n’ont cessé de prouver leur efficacité auprès de nos pairs.

1. Des pommes dans le sac de pommes de terre, vous placerez

Vous aviez tendance à mettre vos pommes de terre au réfrigérateur pour les conserver ? Ne le faites plus désormais! Il suffit de placer une ou deux pommes dans la barquette ou le sac de pommes de terre. Pourquoi ? Eh bien, parce que les pommes dégagent un gaz appelé éthylène, celui-ci est efficace pour empêcher la germination. Par contre, il faut garder éloigner celles-ci des autres fruits et légumes ! Elles ne sont efficaces que pour les pommes de terre, mais le gaz est mauvais pour quasiment tout le reste. Pour plus de conseils sur le monde de la cuisine, visitez ce site. Pour finir, les pommes de terre doivent être conservées dans un lieu frais, loin de la lumière.

2. Les fruits rouges, au vinaigre, vous les laverez

En plus d’être particulièrement chers, les fruits rouges pourrissent vite! Voilà pourquoi, pour prolonger leur fraicheur, il est conseiller de les faire baigner dans un mélange de :

  • Un verre de vinaigre,
  • Trois verres d’eau.

Ensuite, il faut mettre le tout dans le frigo. Ce lavage au vinaigre va permettre d’éliminer les bactéries, mais aussi les moisissures. Enfin, il faut bien les rincer et les faire sécher avant de les placer dans le réfrigérateur. Il est intéressant de rappeler que les fruits rouges se conservent au congélateur, comme les bananes.

3. Les asperges et les herbes, comme les fleurs, vous les traiterez

Pour que les herbes restent fraîches, il est requis d’utiliser uniquement celles dont vous avez besoin pour la cuisine. Pour le reste, il faut les mettre dans un verre d’eau au bord d’une fenêtre. Prenons le cas des asperges. Il faut :

  • Les réunir,
  • En couper les queues d’un centimètre,
  • Attacher les tiges à l’aide d’un élastique en caoutchouc,
  • Maintenir les asperges à la verticale à l’intérieur d’un récipient en verre,
  • Verser un peu d’eau dans le contenant.

Par contre, il n’est pas nécessaire de remplir le récipient jusqu’à ras bord. Afin que les asperges conservent leur croquant et leur saveur, il est requis d’en recouvrir les têtes avec un sac en plastique.

4. Le rangement adapté, vous choisirez

Lorsque vous achetez des champignons, ayez recours aux sacs en papier pour les conserver. En effet, dans les barquettes en plastique, ils s’exposent à l’humidité, source principale de mucosités. Ce qui est loin d’être le cas du sac en papier! Les champignons restent propres et secs. En cas de trop grande sécheresse, il vous est possible de les rincer dans l’évier.

Pour ce qui est des raisins secs, il est conseillé de les conserver dans un récipient étanche. Malgré le fait qu’ils prennent des années pour pourrir, il suffit de quelques semaines pour qu’ils soient caoutchouteux! En les rangeant dans le contenant qui convient, ils restent gros et humides. Idéal pour réaliser un cake !